Prévention sanitaire

Share

Compétence du SIVOM de l’Abadie, la prévention sanitaire a pour objectif de lutter contre le développement de nuisibles (la chenille processionnaire, la leishmaniose, le moustique tigre).

La Chenille processionnaire

Parasite hivernal urticant et allergène, la chenille processionnaire est responsable de nuisances sanitaires.
Pour limiter sa progression, différentes techniques ont été pensées dans le respect de l’environnement :

  • Pièges à phéromones de synthèse pour réduire les accouplements et le nombre de pontes
  • Lutte mécanique (prélèvement et destruction, avec une perche, des nids sur les arbres)
  • Pièges à chenilles (gouttière autour du tronc de l’arbre qui permet de diriger les chenilles vers un sachet rempli de terre)
  • Nichoir de mésange (seuls prédateurs des chenilles)
  • Billes de résine chargées de phéromones de synthèse afin de désorienter les chenilles

L’ensemble des techniques n’est pas toujours accessible aux particuliers et l’aide des professionnels est recommandée tant les normes de sécurité sont nombreuses et essentielles.

La Leishmaniose

Dépistage de la Leishmaniose sur un chien
Dépistage de la Leishmaniose

La leishmaniose est une maladie transmise par un petit moustique (le phlébotome femelle) qui touche le chien, ainsi que l’Homme.

Des dépistages doivent être régulièrement faits auprès de vétérinaires.

Le moustique tigre

Très présent dans la région, le moustique tigre est vecteur de virus comme le chikungunya et la dengue.

Identifiable à ses rayures noires et blanches sur le corps et les pattes, cet insecte se multiplie dans les réserves d’eaux stagnantes.

Différentes entités agissent dans la lutte contre la prolifération du moustique :

Plus d'informations

Site officiel du SIVoM de l'Abadie, ses compétences, son territoire et ses actualités institutionnelles et associatives.