Le SIVOM de l’Abadie fête son cinquantenaire

Un demi-siècle d’existence, voilà un évènement qu’il fallait célébrer. C’est en effet en 1971 que les municipalités de Saint-André, Cantaron, Nice et Tourrette-Levens décidèrent de créer un syndicat intercommunal à vocation multiple. « C’est à cette époque que les maires des quatre communes ont commencé à se voir et à travailler ensemble pour le bien de tous », se remémore Honoré Colomas, ancien maire de Saint-André et premier président du SIVOM de l’Abadie.

50 ans plus tard, les représentants de ces quatre  collectivités se sont donnés rendez-vous sur la colline de l’Abadie, pour présenter aux habitants les nombreuses améliorations et avancées apportées par le SIVoM. Étaient notamment présents aux côtés de Denis Saretta président du SIVOM, la sénatrice Dominique Estrosi-Sassone, la conseillère régionale Jennifer Salles, la conseillère départementale Fatima Khaldi, Jean-Jacques Carlin, maire de Saint-André et conseiller départemental accompagné par son conseil municipal, Gérard Branda, maire de Cantaron, Bertrand Gasiglia, maire de Tourrettes-Levens, ainsi que le premier adjoint du maire de Nice Anthony Borré, représentant Christian Estrosi.

À la découverte des équipements

Après la cérémonie au Monuments aux Morts, s’en est suivie une visite des équipements réalisés ou rénovés grâce au SIVOM. L’Auberge des Amis, qui accueille les activités diverses de plusieurs associations Abadiennes, et en particulier les cours de cuisine de l’Académie des Traditions Abadiennes, le micro-site sportif, l’école maternelle Jean de la Fontaine, qui comprend la cantine scolaire et le centre de loisirs périscolaire ou encore la petite ferme pédagogique.

La visite s’est poursuivie par le théâtre de Verdure, où se déroulent de nombreux évènements culturels. Il va bientôt être réaménagé et sera doté d’un jardin d’enfants et d’agrès de fitness. Denis Saretta a ensuite conduit les visiteurs d’un jour au club de tennis, où était organisé un tournoi en faveur du Téléthon. « Le SIVOM ne s’est pas simplement contenté de réaliser les équipements que nous venons de voir. Il a aussi fortement contribué au développement de l’animation socio-culturelle et sportive, a précisé le président du SIVOM de l’Abadie. En quelques dizaines d’années, le nombre d’associations à l’Abadie a doublé! »

L’anniversaire s’est achevé avec un apéritif organisé au clos de boules Antoine Gioan, au cours duquel plusieurs orateurs ont pris la parole.

« Le SIVOM est la structure qui est venue donner une existence à la fois administrative et politique à ce petit territoire qui nous est si cher, a conclu Jean-Jacques Carlin. Il y a 10 ans, la réforme de l’organisation administrative avait failli provoquer la suppression de notre syndicat. Mais nous nous sommes battus et avons réussi à convaincre le représentant de l’État que le SIVOM de l’Abadie était utile à ce territoire ».

Joyeux anniversaire et longue vie au SIVOM de l’Abadie !

Retrouvez ci-contre le livret édité spécialement pour les 50 ans du SIVOM de l’Abadie, et qui retrace l’histoire et les moments clés de sa création.

Site officiel du SIVoM de l'Abadie, ses compétences, son territoire et ses actualités institutionnelles et associatives.