Hommages

Ce 25 mai, un chapitre de l’histoire de notre syndicat intercommunal s’est achevé. Ce jour là, le dernier mandat de maire d’Honoré Colomas a pris fin, après 49 ans à la tête de la municipalité de Saint André de la Roche.

C’est lui qui, dès après sa première élection en 1971, a crée le SIVoM de l’Abadie, en accord avec Joseph Carrara, maire de Cantaron, Jean Bonjean, maire de Tourrette-Levens, et Jacques Medecin, maire de Nice.

Il avait en conscience de la nécessité d’une coopération intercommunale entre les communes administrant l’Abadie, village alors en manque d’équipements et services publics, dans une période où l’urbanisation de la colline avait commencé à se développer.

Les 24 années de sa présidence du SIVoM ont été jalonnées par de nombreuses réalisations : l’école maternelle et la cantine scolaire, le clos bouliste, les tennis, l’adduction en eau potable, le foyer “La Caïola”, etc.

Honoré Colomas a par ailleurs contribué activement à la protection de l’environnement et à la lutte contre les nuisances : carrières, décharges, usine d’incinération. Très attaché aux traditions, il a notamment encouragé la création de l’Académie des Traditions abadiennes.

Après m’avoir confié la présidence de notre syndicat il est demeuré très attentif aux problèmes de notre quartier, et aucune décision importante ne s’est prise sans son accord. Les Abadiens lui doivent beaucoup.

Un autre maire vient de passer le témoin ces jours-ci : Alain Frère, premier magistrat de Tourrette-Levens. Pendant 37 ans, il a montré lui aussi son attachement et son affection pour notre communauté villageoise ; par l’intermédiaire de ses délégués il a participé concrètement à la bonne marche de notre SIVoM et a toujours répondu positivement à nos sollicitations, et à celles des associations abadiennes. Nous lui en serons toujours reconnaissants.

D.Saretta

Site officiel du SIVoM de l'Abadie, ses compétences, son territoire et ses actualités institutionnelles et associatives.